Site internet: http://hubotmarket.arte.tv

robot

Au regard de ce site internet, mis en place par Arte afin de promouvoir sa série, la question peut se poser.

hubotmarket.arte.tv est ainsi un vrai-faux site de e-commerce de robots. Dans la lignée de la série, nous pouvons découvrir l' offre de robots proposés par le site. Celui ci nous propose divers robots et nous présente leurs fonctionnalités. Le consommateur a besoin d' acheter voir de louer un robot? Hubot market permet de répondre à toutes leurs demandes! Besoin de Karl, robot soumis à tendance sadomasochistes, de Jumbo Jim, coach sportif ou encore d' un «ami» nous accompagnant lors de folles soirée: les robots seront disposés à satisfaire tous les besoins. Les plus débridées, certes, mais aussi des besoins plus sages: Il est ainsi possible de commander un robot aide soignant à domicile pour nos grands parents.

 

coach sportifHubot market est humoristique. Le magasin en ligne rappelé ainsi à ses clients de rapporter au plus vite en magasin leur hubot « Jumbo Jim, coach sportif» contenant le logiciel «Oscar Pistorius». Selon le vrai-faux site internet, le site a «été lancé avec 14 modèles disponibles» et possède «le plus grand choix de robots à forme humaine, avec 3 gammes complètes à votre service »

 

Les robots sont présentés comme de véritables marchandises, des choses. Il s' agit ici d' objet qu' il est possible de customiser à volonté. Comme une poupée Barbie il est possible de les habiller à la mode ou selon le propre goût du propriétaire. Le visiteur du site internet peut s' imaginer vivre dans cette série télé, où des magasins de robots existent réellement. Les clients dans la série peuvent repartir avec leur Hubot de compagnie et, comme les clients de notre société de consommation, craquer devant un Hubot, comme nous, le faisons devant une paire de chaussure. Les Hubots ont à la manière des voitures un prix différent selon leurs « design» et leurs options.

 

Le site internet est indéniablement humoristique mais il montre également une vision esclavagiste des robots. Le site propose ainsi Karl un robot esclave sexuel en latex, uniquement disponible version homme. Cet aspect montre que l' esclavage sexuel concerne ici aussi bien les robots masculins que féminins. Ce type de Hubot est appelé Sexbot. Comme leur nom l' indique il s' agit de robots esclaves sexuels que l' on peut louer pour une nuit ou plus, uniquement pour soi ou pour le partager. Le site utilise des slogans comme « Rent a bot: le plaisirsexbot sans engagement». Le site promet ainsi a ses visiteurs que Fauvéa, sexbot, « assouvira vos rêves et vos fantasmes» . Le site décomplexe le visiteur et l' incite à commander son robot en insistant: « Pensez à vous!»

 

La question des droits des robots est ici délicate car les hubots, présentés comme des esclaves «consentants» ressemblent tellement à des humains que l' on tend à oublier que ce ne sont que des robots! Le site pourtant drôle et interactif, avec des fausses foires aux questions, des liens vers des sites commerciaux, pourrait faire polémique tant les hubots ressemblent à s' y méprendre à des humains ( en dehors du port USB sur leur nuque).

Les robots ont une grande possibilité de travail s' ils sont correctement chargés. Ils sont ainsi rares à bénéficier de repos. Une fois leur mission accomplie ils peuvent ainsi être déposés dans un coin de la maison derrière une porte. Les robots ne sont pas considérés et leur mémoire peut être «  réinitialisé » Le site donne peu de conseils pour bien s' occuper de son robot. Il préconise de veiller à sa charge par exemple. Comme tout site de vente, il propose des produits dérivés comme de la crème pour la peau des Hubots, afin que ceux- ci puissent garder un bel aspect.

crème pour Hubot

Esclaves à domicile, esclaves sexuels... des robots sont proposés, vendus aux consommateur. Dans la série, il existe d' ailleurs un trafic de Hubots. Ceux qui sont favorable à l' humanité des robots pourraient assimiler cela à de la traite d' être humains et à du proxénétisme. Le site tout comme la série télévisée est très intéressant, et invite à la réflexion.