Real Humans est une série télévisée suédoise crée par Lars Lundström. Diffusée sur Arte en France, Real Humans ( Les véritables humains) se situe dans un monde parallèle où les Hubots d' un réalisme stupéfiant, peuvent remplir une large demande et s' adapter à tous les besoins humains et aux volontés de leur propriétaires : aide à domicile, aide ménagère ou encore relations sexuelles. Les robots sont omniprésents. Au fur et à mesure des saisons, la frontière qui sépare les humains des robots devient de plus en plus mince. Une partie de la population est cependant réfractaire aux Hubots et à l’intégration de ceux-ci. Les machines manifestent en effet d' inquiétants signes d’indépendance et de personnalité propre.

qu' avons nous encore fabriqué

La série télé est composée de plusieurs personnages comme la famille Engman. Le mari de Madame Engman revient d' un magasin de Robots avec Mimi une robote, contre l' avis de sa femme juriste qui refusait jusqu' alors d' en avoir un. Celle- ci, va progressivement s' interesser aux robots. Contre l’avis de son mari, elle entend défendre les droits inexistants des hubots quand d' autres cherchent au contraire à les éliminer. Ainsi, tandis que les hubots cohabitent étroitement avec les humains, certains parmi ces derniers jugent la présence des androïdes de plus en plus menaçante pour la société. Parmi eux, Roger, le voisin des Engman. Contremaître, il n’accepte pas que les hubots remplacent peu à peu les hommes dans son atelier. Sa rancoeur, s' accentue encore lorsque son épouse le quitte pour vivre avec leur hubot Rick. Roger rejoint alors le mouvement clandestin "Real Humans (100% Humain)" dont le slogan est " Pour une société sans hubots" .

Ce mouvement dont l'objectif ultime est d'éradiquer les Hubots, a donné naissance au cours de la série à une association de jeunesse militante.

 

Les membres de Real Humans s' opposent aux enfants de David, des hubots libres et rebelles dont Mimi faisait partie avant d' être enlevée par des trafiquants de Hubots. Les Hubots rebelles sont menés par la première assistante et le fils «hubotisé « du chercheur" David Eischer, auquel ils doivent leur nom, "Les enfants de David".
Ils sont traqués par la police et errent en se cachant, dans l’espoir d’une rébellion des hubots. Niska, l' assistante du docteur est hostile aux humains, mais ce n' est pas le cas de tous les hubots affranchis. Léo, le fils du docteur quitte le groupe pour partir à la recherche de Mimi dont il est amoureux.

 

Dans le même temps une affaire judiciaire complexe pourrait faire jurisprudence en affirmant l'égalité des droits entre humains et Hubots: le droit des robots revient au cœur de la série.


Parallèlement à cela, une épidémie informatique transforme les Hubots en machines dangereuses et incontrôlables. La résistance aux Hubot s' intensifie. Afin de se venger car il a été défiguré suite à une expulsion causée par les hubots, un ancien propriétaire de Hubot Market, décide de monter un jeu de chasse aux hubots à balles réelles.

Il est parfois difficile dans Real Humans de déterminer qui est parfois le plus humain entre humains et hubots.

rechargement hubot

 

Les robots sont présentés comme étant capables d' amour quand les humains sont parfois capables d' atrocités. Léo fait tout pour retrouver Mimi et le nombre de foyer mixtes c' est à dire composés d' un humain et d' un hubot augmente. Des personnages de la série décident ainsi de délaisser leur conjoint au profit d' un hubot. Une des Hubots évolue elle même lors de la série, se trouvant un mari et souhaitant adopter... ils sont de mieux en mieux intégrés dans la société et les foyers « mixtes » se banalisent même si certains d'entre eux restent en proie à des questionnements sur leur identité.

De nombreux enjeux se cachent derrière la série, comme la discrimination. Celle vécue par les robots dans la série mais par d' autres dans la vraie vie. Série d' anticipation, Real Humans fait réfléchir sur le futur mais également sur le présent. La série est parfois comparée à True Blood, l' adaptation télévisuelle de l' œuvre de Charlaine Harris, La communauté du Sud. Il est vrai que la série True Blood, suit des communautés victimes de la haine comme des vampires, des loups garous et autres métamorphes. Lafayette, un personnage de la série, homosexuel subit lui même les pires sévices. La série True Blood traite ainsi des discriminations raciales et homophobes. Real Humans, elle en plus de la discrimination nous invite à réfléchir sur à la distinction entre humains et robots et nous permet de nos interroger sur un éventuel droit des robots. C' est sur cet aspect que nous avons décidé d' explorer à travers la série Réal Humans. Il s' agira de montrer que les robots sont considérés comme des esclaves mais qu' ils tendent à s' affranchir et à accéder à la liberté,ceci en obtenant les mêmes droits que les humains.